Votre diagnostic minceur gratuit !

Vous ne savez pas par où commencer ? Et si vous faisiez d'abord le point ?

Je fais mon diagnostic minceur


le BLOG Switchform



La loterie, il suffit d’être en dessous quand ça tombe !

La loterie, il suffit d'être en dessous quand ça tombe !
Partager sur Facebook

« La loterie, il suffit d’être en dessous quand ça tombe « , disait le slogan. Mais comment être là, pile au bon endroit, au bon moment ?
La chance est à la loterie ce que la bonne définition est à l’objectif : un atout indispensable. Voici quelques conseils pour définir vos objectifs de manière efficace pour les atteindre aisément :

1. Formulez votre objectif de 6 façons différentes.

Prenez une feuille de papier et posez-vous les questions suivantes :

  1. Que voulez-vous arrêter ?  » Je veux arrêter de… »
  2. Quel serait le contraire de ce que vous voulez arrêter ? « A la place, je veux… »
  3. Qui d’autre à déjà réussi ce que je veux ?  » Je voudrais ressembler à… »
  4. Quelles sont les caractéristiques observables de ceux qui l’ont déjà fait et que je voudrais manifester ?  » Je voudrais manifester les caractéristiques suivantes… »
  5. Quelles sont les qualités que vous avez déjà et que vous voudriez avoir en plus ?  » Je veux être plus… »
  6. Si vous aviez atteint votre objectif, qu’est ce que vous seriez en train de faire plus souvent ?  » Si j’avais atteint mon objectif, je serais…, je ferais… »

Cet exercice a pour but de définir votre objectif à partir de l’espace des problèmes, puis de l’espace des solutions. Einstein disait :  » On ne peut pas résoudre un problème avec le même type de pensée qui a créé le problème ». Cette réflexion des 6 points, permet de passer de l’espace du problème (point 1 et 2) à un espace orienté solution (points 5 et 6). De cette façon, la formulation 6 sera positive.

2. Formulez votre objectif positivement : “Ce que vous voulez”.

En effet, le cerveau ne comprend pas la négation. Par exemple, si je vous dis de NE PAS penser à votre tête avec une perruque verte, que faite-vous ? Vous y pensez. C’est le même processus quand on dit à quelqu’un de ne pas trop manger, de ne pas fumer, de ne pas… On fabrique l’image sans tenir compte de la négation. Lorsqu’on me dit :  » je veux perdre 5kg », je demande souvent :  » vous aimez perdre ? ». La réponse est non. Comment peut-on être motivé à perdre ? Par contre, pouvoir m’habiller en 38, me remettre au sport, me sentir bien dans mon corps… Ça, je peux concevoir que c’est motivant.

Par exemple : “je veux me sentir à l’aise avec le fait de me mettre en maillot de bain sur la plage”. “Je voudrais remettre ma robe bleue d’il y a 8 ans et la porter avec élégance”. “Je veux être séduisante”. “Je veux être en bonne santé”. “Je veux être sincère et franche.”

3. À quoi allez-vous voir que vous avez atteint l’objectif ?

Définissez exactement quels sont les critères qui vont vous permettre d’évaluer l’atteinte de l’objectif de façon objective. Cela va vous permettre 2 choses. Premièrement, d’avoir un objectif défini de façon pragmatique et concrète, ainsi, il signifie la même chose pour tout le monde. Deuxièmement, vous aurez des critères d’évaluation de votre avancée vers la réussite.
Par exemple : « je veux me sentir à l’aise avec le fait de me mettre en maillot de bain sur la plage  » s’affine avec “je serais fier de mon ventre bien plat, je porterai un maillot de taille 38 ajusté, j’aurai un poids de 54 kg.”

4. Est ce que cet objectif dépend de vous ?

Il est évident que pour réaliser à coup sûr un objectif, vous devez être le seul responsable de sa réalisation. Si ce n’est pas le cas, alors reformulez votre objectif par  » comment, ce que je veux, ne pourrait dépendre que de moi ? »

Par exemple :  » Je veux être séduisante  » ne dépend pas forcément de soi si on cherche dans le regard des autres une reconnaissance de notre séduction. La reformulation peut-être : « Je veux me trouver séduisante » ou  » qu’est-ce qui dépend de moi pour améliorer mon pouvoir de séduction ? »

5. Quels avantages avez-vous à ne pas atteindre cet objectif ?

Question souvent trouvée incongrue en première intention. « Il n’y en a aucun, vous pensez bien », me répond-on la plupart du temps. Mais rien n’est tout noir ou tout blanc et toute pièce à deux faces. « S’il y avait un inconvénient à atteindre votre objectif, lequel serait-il ? Imaginez, qu’est-ce que vous allez perdre, qui allez-vous contrarier ? » Les réponses à cette question sont primordiales pour la longévité du résultat. Si ce point n’est pas exploré, alors vous reviendrez inexorablement au point de départ. Nous ne sommes pas arrivés là par hasard. Tout le monde a de bonnes raisons de faire ce qu’il fait, même de façon inconsciente.

Par exemple : Mario, né à la fin de la guerre de 1945, a été nourri par sa mère, dont la seule obsession était qu’il n’ait pas faim, comme elle. Il a été en surpoids dès son plus jeune âge, pour le plus grand plaisir de sa mère qui le trouvait en bonne santé. Il est venu me voir avec comme objectif « de perdre 20 kilos », qui s’est transformé en « pouvoir monter mes escaliers avec plaisir et me remettre à la course ». Il ne s’attendait pas du tout à découvrir que, pour lui, être en surpoids, était inconsciemment lié à « faire plaisir à maman ». Il est donc important d’explorer en détail, les répercussions du résultat désiré, sur l’ensemble du système où le sujet évolue.

6. Les contextes

Est-ce que votre objectif est utile tout le temps, en toutes circonstances ? Y a-t-il des circonstances où il n’est pas approprié ? Par exemple : « Je veux être sincère et franche », est-il utile de l’être tout le temps et avec tout le monde ? Lorsque votre fille adolescente viendra vous voir couverte d’acné avec une coiffure tendance et qu’elle vous demandera  » je suis jolie comme ça ? » Allez-vous vraiment lui répondre sincèrement et franchement ? Ou bien, pour lui donner plus de confiance en elle, vous allez lui répondre « oui, ma chérie, tu es toute belle ». Là encore, explorez bien tous les contextes pour identifier où, quand, et avec qui le résultat escompté est vraiment optimal.

Comme vous pouvez le constater, définir un objectif de manière efficace pour l’atteindre aisément, demande un peu de préparation. C’est le métier des coachs à Switchform, mais plus généralement des coachs de vie en général. Je vous conseille vivement de faire appel à un professionnel dans ce domaine pour vous aider à bien définir vos objectifs, ainsi, vos efforts seront récompensés par un résultat durable et profitable.

Partager sur Facebook

Praticien en psychothérapie et Médecine Traditionnelle Chinoise. Tel un restaurateur d’œuvre d’art, j’accompagne les personnes à révéler ce qu’elles ont de meilleur en elles.

Vous souhaitez que l'on aborde
un sujet particulier ?