Pack "Ma cure détox personnalisée"

Offrez-vous une cure détox sur-mesure pour seulement 69,90€.

Je veux ma cure détox personnalisée


le BLOG Switchform



L’abominable vérité


Partager sur Facebook

Rester en surpoids ou garder son poids d’équilibre : c’est le même effort.

Il y a quelque temps, je recevais en coaching une dame, Louise, qui avait une demande particulière : « Voilà, j’aime manger des gâteaux, j’en mange tous les jours, plusieurs fois. Mais le problème, c’est qu’une fois que je les ai mangés, je culpabilise et je prends du poids. J’aimerais être mince. Pouvez-vous m’aider ? « . « Vous aider à devenir mince ou à manger des gâteaux sans culpabiliser ? », lui demandais-je pour mieux cerner sa demande. Louise ouvrit des yeux ronds et me répondit : « vous êtes sérieux, vous pouvez m’aider à manger des gâteaux sans culpabiliser ? ». « Bien sûr », lui répondis-je, « c’est exactement le même travail que de vous aider à être mince, il s’agit juste de vous aider à vous sentir bien avec vos choix. Cela vous demandera autant d’efforts et autant d’habitudes à changer dans les 2 cas. En effet, pour mincir et rester mince, il vous faudra apprendre à manger différemment en gardant tout le plaisir de la nourriture, et d’après ce que vous me dites, il y a du travail. Pour manger des gâteaux sans culpabiliser, il vous faudra apprendre à vous apprécier avec un corps obèse, à être constamment essoufflée et changer votre garde-robe tous les 2 ans. »
Elle repartie un peu désorientée et décida de mincir, cela lui semblait plus simple. Elle venait de comprendre cette abominable vérité : quels que soient nos objectifs dans la vie, cela demande des changements et du travail, alors autant se poser les bonnes questions et décider où nous mettons notre énergie.

Le changement, c’est maintenant ! Oui, mais bon, on la connaît cette phrase.

Changer, oui mais, quoi ? Dans un premier temps, je vous invite à changer les questions que vous vous posez à propos de votre poids. Par exemple : « pourquoi suis-je en surpoids ? », amène une réponse logique comme : « parce que je gère mal ce que je mange ». Et une fois ceci dit, vous n’êtes pas plus avancé. Alors que : « comment je pourrais faire pour retrouver mon poids d’équilibre », amène à des réponses plus constructives.
Dans un second temps, fréquentez des personnes qui sont à leur poids d’équilibre et qui le restent. Même si chacun est différent, modéliser une personne mince et plus simple pour mincir que de s’aligner sur le régime d’une personne en surpoids. Donc, s’il y a bien une personne qui ne peut pas vous aider, c’est vous-même ! Et oui, vous avez certainement essayé, réfléchi à la question, et le résultat… L’abominable vérité est dans le miroir.
Pour changer, faites-vous aider par une personne qui va vous guider pour faire autrement. C’est le troisième point que je voudrais aborder : pour avoir d’autres résultats, il faut faire autrement. Et parfois, il suffit de changer peu de choses. Mais, si vous aviez la solution, vous y seriez arrivé. C’est le grand drame de notre époque, on s’endosse le costume de beaucoup de professionnels pour tout faire soi-même. Vous révisez vous-même votre voiture ? Quand vous partez en voyage, vous pilotez l’avion ? Au restaurant, vous allez en cuisine ? Non, bien sûr. Là, c’est pareil. Il est évident qu’il n’y a pas de pilules miracles, et que retrouver son poids d’équilibre passe d’abord par changer sa façon de penser, régler ses conflits intérieurs, apprendre à gérer ses émotions, comprendre comment nous réagissons aux différents aliments et quelles sont les combinaisons alimentaires qui sont bonnes pour nous. Donc une des clés, ce sont les petits changements d’habitudes.

Être d’accord ou être en accord ?

Dans les conflits les plus fréquemment relevés, il y a :
-Je dois constamment choisir entre la convivialité, la gourmandise et le fait de rester mince.
-Si je me fais plaisir, je grossis.
Et, c’est faux, c’est justement le contraire. Pour rester mince, il faut se faire plaisir en mangeant. Pour garder son poids d’équilibre, il faut profiter des moments de convivialité. C’est exactement le même processus que d’être d’accord ou d’être en accord.  » Être d’accord, c’est viser à un équilibre entre des forces contraires, imposer silence aux excès et rechercher un consensus grâce à des compromis. Être en accord, c’est faire avec tout et rien de la beauté et de l’harmonie », écrit François Roustang dans son livre « La fin de la plainte ». La recherche d’un corps qui me plaît, est bien pour moi, la recherche d’être en accord avec ce corps.
Et ça, c’est terrible, car c’est l’abominable vérité : il faut faire autant d’efforts pour rester en surpoids que pour rester mince. C’est juste une question d’ensemble d’habitudes, et de petits détails qui opposent deux envies (gourmandise, poids d’équilibre par exemple), soit qui les harmonisent. Alors, plutôt que de faire des efforts pour des choses que vous ne voulez pas, changez de cible, et changer pour être en accord avec vous-même.

Concrètement : des exemples vécus

Partons du principe que vous êtes motivés au plus au point, que c’est un impératif pour vous de retrouver un corps qui vous convient. En d’autres termes, vous ne tolérez plus de vous voir comme cela dans le miroir, de vous sentir boudiné dans vos vêtements, d’être essoufflé au moindre effort… Ce n’est plus possible pour vous.
Par exemple, je ne me vois pas fumer, c’est impossible pour moi de me détruire la santé volontairement en fumant, et c’est non négociable. Je n’aurais jamais vécu avec une fumeuse, et pour rien au monde je ne fumerai, ce n’est pas négociable. Et bien, pour vous, il y a aussi des comportements non-négociables, qui ne sont pas possibles pour vous. Notez en juste un seul. Imaginez vivre avec quelqu’un qui vous demande d’adopter ce comportement, que faites-vous ? Vous le quittez, sinon c’était négociable.
Maintenant, revenez à votre envie de retrouver un corps qui vous convient, et considérez que ce n’est plus négociable.
Voici un exemple vécu par les personnes que j’accompagne qui pourrait bien vous servir de test :
Vous avez décidé de rééquilibrer votre alimentation, et pendant un certain temps, vous avez décidé de ne plus manger de produits sucrés. Vous êtes invité chez des amis et il y a un super dessert bien sucré, que faites-vous ? C’est juste une fois me direz-vous. Mais ça n’a pas de sens, soit vous changez vos habitudes, parce que ce n’est plus supportable, soit vous restez dans une impasse, tiraillé entre le « si seulement » et « je n’ai pas de volonté ».
Mais alors, je me prive de ce plaisir, c’est pareil me direz-vous ? Non, c’est différent. Tout d’abord, c’est différent au sens littéral du terme, avant vous en auriez mangé, vous faites donc quelques chose d’autre, et ça, quand on change, les résultats changent. Et puis, c’est temporaire, vous en mangerez le mois prochain, cela me parait tenable, sinon c’est qu’il y a une addiction à traiter.
Et en dernier lieu, le plus important : vous vous respectez, vous avez décidé de ne plus accepter l’inacceptable et vous vous y tenez. Vous reprenez le contrôle de votre vie. Vous restaurez votre confiance en vous ainsi que l’image de vous-même. Vous êtes l’acteur de votre succès. Vous ne laissez plus les éventements décider si vous allez vous plaire ou non, c’est vous et vous seul qui le décidez. Et ça, c’est la magnifique vérité.

Partager sur Facebook

Praticien en psychothérapie et Médecine Traditionnelle Chinoise. Tel un restaurateur d’œuvre d’art, j’accompagne les personnes à révéler ce qu’elles ont de meilleur en elles.

Vous souhaitez que l'on aborde
un sujet particulier ?