Votre diagnostic minceur gratuit !

Vous ne savez pas par où commencer ? Et si vous faisiez d'abord le point ?

Je fais mon diagnostic minceur


le BLOG Switchform



« J’ai faim » : une histoire sans fin ?


Partager sur Facebook

“Pour mincir, il suffit de réduire vos apports caloriques, de manger de tout en quantité raisonnable, et de faire un peu d’exercices. »

Mon histoire

Sérieusement, c’est une révélation. Le problème, enfin mon problème, c’est que je le sais tout ça, et ça ne m’empêche pas d’avoir une faim de loup pratiquement toute la journée. À part en m’attachant sur une chaise entre les repas, je ne vois pas comment je vais faire pour ne pas grignoter. J’AI FAIM. Et quand c‘est l’heure de manger, j’avale tout ce que je peux. Certains sont interdits de Casino, moi, je suis interdit de buffet à volonté. À valence, je suis fiché, les restaurants chinois ferment leurs portes à clé si je passe trop près d’eux aux heures d’ouverture, le Flunch a retiré son offre “frites à volonté”, et l’Hippopotamus a fermé. Alors le raisonnable, je rigole.

Manger de tout ? C’est ce que je fais, je change de menu best of à chaque visite chez Ronald, je prends toujours une salade verte avec ma pizza 4 fromages, mon café est toujours gourmand.

“C’est dans la tête”. Non, c’est dans mon ventre, j ‘ai faim.

“Bougez plus”. Je bouge, je bouge, mes genoux crient pitié, mes hanches ploient, et mon pauvre dos souffre à chaque instant. Trop lourd, beaucoup trop lourd.

J’ai testé les régimes en poudre, les régimes trucs, les méthodes miracles avec la petite baie exotique qui digère à ma place, les machines à ondes, j’ai même adopté un ténia. Mais une fois perdus, les kilos reviennent, fidèles comme une ombre.

Il n’y a qu’une explication, on m’a jeté un sort, j’ai dû déplaire à un praticien vaudou qui a fabriqué une petite poupée à mon image, lui a collé un de mes cheveux et l’a entouré d’une tranche de lard. Je suis condamné !

J’AI FAIM. Ça me stresse. En plus, je dois perdre un peu la tête, j’entends la tablette de chocolat qui m’appelle dans le placard : “ Youhou, Fabrice, viens me croquer !”.

J’aimerais trouver une solution, comprendre ce qui se passe en moi, comment je fais pour ressentir cette faim gargantuesque, comment je pourrai changer de comportement. Les spécialistes que je consulte me rabâchent les mêmes conseils, qui fonctionnent en théorie. Oui, en théorie, mais moi, je vis dans la réalité, et J’AI FAIM, je suis en surpoids, j’ai l’impression que ça va durer longtemps…

Et maintenant ? 

Heureusement, tout ça est derrière moi aujourd’hui. J’ai retrouvé mon poids d’équilibre, j’ai un corps athlétique qui me convient et je l’entretiens avec plaisir. Plutôt que de me tourner vers des spécialistes qui me disaient quoi manger, je suis allé voir des spécialistes qui m’ont aidé à comprendre pourquoi je mangeais tant, ce que signifiait ma faim. Aujourd’hui, j’ai toujours aussi faim, mais pas de bouffe, j’ai faim de voyages, de rencontres, de défis, de partage, de moments en famille, d’amour…

J’ai aussi compris que chaque personne en surpoids a sa propre histoire, sa propre problématique et je ne crois pas aux solutions généralisables. Je pense que pour aider une personne qui veut se libérer de ses kilos, il faut d’abord l’écouter, qu’elle libère ses mots avant qu’elle ne se libère de ses maux. Chaque être humain est une œuvre d’art, qui même abîmée peut être restaurée.Restaurée oui, mais dans la vraie vie, pas en théorie.

Et dans la réalité, nous sommes tous uniques et différents, alors partez à la découverte de vous-même, comprenez qui vous êtes et comment vous fonctionnez, vous verrez, c’est merveilleux !

 

Partager sur Facebook

Praticien en psychothérapie et Médecine Traditionnelle Chinoise. Tel un restaurateur d’œuvre d’art, j’accompagne les personnes à révéler ce qu’elles ont de meilleur en elles.

Vous souhaitez que l'on aborde
un sujet particulier ?