Pack "Ma cure détox personnalisée"

Offrez-vous une cure détox sur-mesure pour seulement 69,90€.

Je veux ma cure détox personnalisée


le BLOG Switchform



Intolérance alimentaire : ne pas confondre avec une allergie alimentaire.

Intolérance alimentaire : ne pas confondre avec une allergie alimentaire.
Partager sur Facebook

Intolérance alimentaire ou allergie alimentaire, on en entend souvent parler, mais connaissez-vous la différence entre les deux ?

Une intolérance alimentaire :

Définition et mécanisme : Une intolérance alimentaire correspond à une incapacité pour notre corps de digérer ou d’absorber certains aliments. C’est une hypersensibilité par rapport à un aliment ou un composant d’un aliment habituellement toléré par la plupart des gens. Le corps a perdu partiellement ou totalement la capacité de le digérer, ou n’a jamais eu cette capacité. C’est comme un empoisonnement progressif qui résulte de la fragilisation de la muqueuse intestinale. On a une hyperperméabilité intestinale, c’est-à-dire que la muqueuse, fragilisée, va laisser passer les moisissures, les déchets, les aliments à moitié digérés. Ainsi, ils vont arriver dans le sang sans avoir été identifiés par le système immunitaire et ils vont entraîner différents troubles digestifs.
Il nous manque quelque chose dans notre façon d’assimiler les aliments, les nutriments, comme un déficit enzymatique.
Par exemple, l’intolérance au lactose correspond à l’absence d’une enzyme, la lactase qui permet de couper le lactose. Si notre corps ne la secrète pas, on ne digérera pas bien le lactose.
Réactions : C’est  le système gastro intestinal qui va réagir et on aura des inconforts digestifs comme des ballonnements, des gaz, des douleurs abdominales ou des diarrhées.
Il n’y a pas de risque immédiat sur la santé, par contre, à long terme, une intolérance alimentaire peut entraîner des problèmes d’assimilation de nutriments, un amaigrissement ou encore de la fatigue, la digestion demandant alors une plus grande quantité d’énergie.
Allergènes : Les produits laitiers, le gluten et les œufs sont les intolérances alimentaires les plus fréquentes.
Pour plus d’informations sur le gluten, vous pouvez consulter notre article « Le gluten : faut il manger sans gluten ? ».
Recommandations : Évitez le plus souvent de consommer l’aliment incriminé. Si l’aliment mal toléré cesse d’être consommé, alors les symptômes vont disparaître en quelques heures, voire quelques jours. Encore faut-il trouver l’aliment incriminé, car nos assiettes sont tellement remplies d’aliments différents, que l’enquête alimentaire, peut parfois être longue et difficile.

Une allergie alimentaire :

Définition et mécanisme: Une allergie alimentaire correspond à une réaction excessive du système immunitaire provoquée par une protéine particulière d’un aliment. Dans le cas d’une allergie alimentaire, notre corps croit, à tort, que cette protéine est un agent nocif. Ainsi, on va développer une immunité contre quelque chose qui ne devrait pas être un agresseur. Il va y avoir une sur-réaction immunitaire, notre corps va générer des anticorps pour le combattre, car c’est notre système immunitaire qui nous permet de distinguer ce qui est propre ou impropre à notre assimilation.
On ne naît pas allergique, il faut un premier contact avec l’allergène pour développer une immunité, à tort, contre un aliment.
Réactions : On peut avoir des symptômes digestifs, respiratoires, cutanés ou cardiovasculaires. Certaines réactions peuvent être graves, comme un œdème de Quincke ou un choc anaphylactique. Les réactions suite à une allergie alimentaire sont nombreuses et elles surviennent en général en quelques secondes à quelques heures après avoir ingéré l’aliment responsable.
Allergènes : Les aliments les plus allergènes sont les fruits oléagineux comme les cacahuètes, les noix, les amandes, les noisettes, certains fruits comme la fraise, ou les fruits de mer, le poisson, les œufs, le lait de vache, le soja, le blé. Il suffit d’un simple contact avec la peau pour que la réaction allergique se déclenche.
Pour plus d’informations sur les fruits oléagineux et le soja, vous pouvez consulter nos articles : « Les oléagineux : noix, amandes… Riches en bonnes graisses! » et « Le soja : pour votre santé, soyez vigilant sur sa qualité ».
Recommandations : Pour toute personne ayant une allergie alimentaire, il est recommandé d’éviter tout contact avec l’allergène.

Il y a de plus en plus d’intolérances alimentaires ou d’allergies alimentaires, car il y a de plus en plus de manipulations technologiques de la part de l’industrie alimentaire. Pour les personnes ayant des allergies ou intolérances alimentaires, il est important de bien lire la liste des ingrédients contenus dans un aliment avant de le consommer. Pour vous aider, il existe un site allergobox.com qui permet de bien vous conseiller et de connaitre la composition de nombreux aliments.Vous devez avoir une alimentation qui vous est adaptée et consommer des aliments de qualité. N’oubliez pas que nous sommes tous différents, et que ce qui est bon pour l’un ne l’est pas forcément pour l’autre. N’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel pour apprendre à mieux connaître vos besoins.

Partager sur Facebook

Diététicienne diplômée, coach nutritionniste, diététicienne en Médecine Traditionnelle Chinoise, formée à la méthode Switchform depuis plus de 8 ans, franchisée Switchform à Grenoble. "Prendre soin de soi, ça s’apprend !"

Vous souhaitez que l'on aborde
un sujet particulier ?